Les canots du Glen Carrig de WIlliam Hope Hodgson

Publié le 4 Octobre 2021

L'auteur

William Hope Hodgson (1875-1918) était le fils d'un pasteur du comté d'Essex. Très jeune, il quitta sa famille et navigua pendant huit ans. Ces années marquèrent profondément son imagination créatrice. Il vivait en France quand la Première Guerre Mondiale éclata II retourna en Angleterre pour s'enrôler dans l'armée. Envoyé sur le front comme officier d'artillerie, il fut tué par un éclat d'obus à la fin de la guerre. Il est l'auteur de quatre célèbres romans, d'un recueil de nouvelles policières fantastiques, de trois recueils de nouvelles et de deux livres de poèmes. Outre Les canots du « Glen Carrig », cinq de ses livres ont été traduits et publiés en France. Ce sont : La maison au bord du monde (Le Livre de Poche), Les pirates fantômes (Le Livre de Poche), Carnacki et les fantômes (Masque Fantastique), Le pays de la nuit (Opta/CLA) et La chose dans les algues (Nouvelles Editions Oswald).

Le résumé

Premier roman publié de l'écrivain anglais (1907), célèbre pour ses évocations des horreurs maritimes, Les Canots du " Glen Carrig " relate les aventures d'un équipage de naufragés du XVIIIe siècle, confronté aux mystères de la Mer des Sargasses : navires emprisonnés dans les algues de ce mythique cimetière marin de pleine mer, monstres aquatiques, île mystérieuse peuplée par des créatures humanoïdes semblables à des poulpes... Tous les ingrédients typiques de l'auteur sont présents dans l'un des plus efficaces romans d'horreur maritime jamais écrits

Mon avis 

J'adore la littérature maritime et le fantastique. Quand les deux sont liés c'est juste un régal...

On se retrouve au début du roman dans une sorte de chaloupe où sont réunis les quelques survivants d'un naufrage. De celui-ci peu d'informations tout comme sur les personnes de ce groupe où se distingue cependant le narrateur et le maître d'équipage. On les suit dans leurs errance sur une mer dangereuse certes mais  qui le semble moins que les rivages qu'ils abordent. Sur les premières terres qu'ils abordent, ils découvrent un navire qui semble abandonné mais pas depuis longtemps. Ce qu'ils découvrent est glaçant et les incitent à reprendre la mer sans tarder. Il s arrivent alors sur une autre île où ils trouveront un navire coincé dans un banc d'algues recelant des créatures très dangereuses qui les empêchent de repartir depuis des années. Ensemble ils parviendront à s'échapper...

On est ici plongé dans l'horreur avec des monstres marins qui ne ressemblent pas à grand chose de connu même si on parle de crabe ou de poulpe... C'est créatures semblent déterminées à garder leurs proies et essaieront jusqu'à la fin de les tuer.

Ce n'est pas un roman qui nous noue l'estomac ou va nous faire faire des cauchemars mais l'auteur a su y créer une ambiance fantastique et on ne peut que continuer sa lecture en se demandant par quel miracle d'ingéniosité ils vont réussir à s'en sortir...

C'est un auteur que je découvre mais j'essaierais de lire ses autres oeuvres qui semblent assez interessantes aussi 

Rédigé par poet24

Publié dans #litterature

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article