Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • poet24
  • Petite fée bretonne perdue dans un monde psychédélique de passions qu'elle vous fera partager
  • Petite fée bretonne perdue dans un monde psychédélique de passions qu'elle vous fera partager

Bienvenue dans mon univers




dans ce monde fantastique qui est le mien : un brin de fils et d'aiguilles qui se perd dans les pages de vieux grimoires celtes, le tout plongé au coeurs des forêts bretonnes et t relevé d'une  généreuse pincée de bonne humeur.
Vous voilà chez la fée "Vivi"Poet !!!


Catégories

12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 09:41

L'auteur

Ken Follett est né à Cardiff en 1949. Diplômé en philosophie de l'University College de Londres, il travaille comme journaliste à Cardiff puis à Londres avant de se lancer dans l'écriture. En 1978, L'Arme à l'œil devient un best-seller et reçoit l'Edgar des auteurs de romans policiers d'Amérique. Ken Follett ne s'est cependant pas cantonné à un genre ni à une époque : outre ses thrillers, il a signé des fresques historiques, tels Les Piliers de la Terre, Un monde sans fin, La Chute des géants ou encore L’Hiver du monde. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues et plusieurs d'entre eux ont été portés à l'écran. Ken Follett vit aujourd'hui à Londres.

Le résumé

Dans l'Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.
Abandonnant le monde de l'espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une oeuvre monumentale dont l'intrigue, aux rebonds incessants, s'appuie sur un extraordinaire travail d'historien: Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au coeur de l'Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d'une superbe épopée romanesque dont il aimerait qu'elle n'ait pas de fin.

Mon avis

 

J'ai mis très longtemps à me décider à ouvrir ce livre (couverture moche, résumé qui m'inspirait pas du tout...) et même jusqu'à la dernière journée car deux collègues de travail avec qui je discute livre avaient des avis très opposés sur ce livre... mais bon j'étais décidée et j'ai donc commencé ma lecture. Et là le bonheur. Je suis entrée tout de suite dans ce roman avec ses personnages si emblématiques. Le côté religion qui me faisait si peur ne m'a finalement pas du tout rebuté, pas tel que je m'y attendais. Les personnages sont tellement vrais avec leurs bons et mauvais côtés qu'on ne peut que adhérer au récit... J'ai un peu moins aimé la partie voyage en Espagne mais alors que je lis le second tome je me rends compte qu'il y a toujours une partie où je décroche un peu pour me replonger dans la suite avec bonheur...

 

Vraiment une belle découverte et je poursuis avec le second tome en comptant bien lire aussi les deux autres tomes de cette saga... par la suite je regarderais surement l'adaptation tv qui en a été faite ...

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 08:00

L'autre jour je vous proposais comme solutions un vêtement à rayures pour se débarrasser de tous ces pelotons qui trainent... Depuis je suis passée à Ecolaines chercher du fil pour mes broderies (j'ai beau faire il en manque toujours un grrr) et en quittant la caisse on passe devant des petits bacs de récupérations d'ouvrages... L'un concerne des petits bonnets je pense pour les bouteilles Innocent (autre bon projet pour user ces restants d'ailleurs ca se passe ici), un autre pour les pieuvres prémas et dans un dernier de touts petits carrés ...

Il s'agit de l'opération tricote un sourire... Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout... Ils récoltent des carrés de 5*5 cm en tricot (seuls jersey et côtes interdits pour le reste ils prennent tout point ou tout style de fil) et avec vont reproduire des oeuvres de Monet. Ils en ont déjà fait deux : Suzanne (en expo à la médiathèque de St Hilaire du Harcouet en ce moment) et le pont sur l'étang des nymphéas :

Leur prochain projet est le tour du monde des nymphéas. Alors bien sûr pour ce tableau certaines couleurs sont demandées mais ils prennent quand même toute couleur, ils mettent surement de côté ce qui ne convient pas à ce projet pour les suivants : 

petite récolte pour l'instant mais qui vide bien mes pelotons de laine !!! bon je me foule pas trop, que du point mousse comme ça je sais plus ou moins le nombre de mailles à monter. Surtout faire un montage très souple pour éviter que la base soit trop serrée pareil pour fermer...

 

 

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 08:00

L'auteur 

Il est né en Saskatchewan en 1954. Après avoir étudié la philosophie au Manitoba, il a collaboré à la publication de l'ouvrage posthume de J.R.R. Tolkien, le Silmarillion. Ayant terminé son droit à l'université de Toronto, il a été scénariste de la série The Scales of Justice (1982-1989), produite par le réseau anglais de Radio-Canada, tout en publiant au même moment une trilogie de fantasy, La Tapisserie de Fionavar. Ont suivi Tigane, Une chanson pour Arbonne et Les Lions d'Al-Rassan, trois romans de fantasy historique dont la toile de fond s'inspire respectivement de l'Italie, de la France et de l'Espagne médiévale, puis La Mosaïque Sarantine et Le Dernier Rayon du soleil. Traduit en plus de vingt langues, Guy Gavriel Kay a vendu des millions d'exemplaires de ses livres au Canada et à l'étranger, ce qui en fait l'un des auteurs canadiens les plus lus de sa génération. Il réside depuis de nombreuses années à Toronto.

Le résumé

Au nord, l'existence des hommes et des femmes n'a rien de facile. Survivre dans ces contrées aux paysages sauvages et au climat extrême représente un combat de tous les instants. C'est pourquoi, depuis des générations, les Erlings du Vinmark naviguent à bord de leurs vaisseaux-dragons et vont piller les terres des Cyngaëls et des Anglcyns, semant la mort sur leur passage.
Or, les temps changent... C'est du moins ce que constate Thorkell le Rouge, compagnon d'armes déchu du légendaire Siggur Volganson, lors d'un raid punitif contre la ferme de Brynn ap Hywll, le Cyngaël qui a tué « le Volgan ». Même constat pour Alun, le fils du prince Owyn de Cadir : impliqué par hasard dans le terrible affrontement, sa réalité bascule en une nuit après avoir découvert, coup sur coup, l'amour, la mort... et le peuple des fées !
Mais c'est Aëldred, roi des Anglcyns, qui possède la conscience la plus vive des changements qui menacent le nord tout entier, car lui seul comprend que la survie de son peuple dépend de celle des deux autres tant les fils de leur destin ont été tissés de façon inextricable...

 

Mon avis

J'ai déjà lu de cet auteur la tapisserie de Fionavar. On y sent vraiment l'influence de Tolkien dans cette première oeuvre et malheureusement  pour moi 'était une sorte de copie du Seigneur des anneaux en moins bien... Puis j'ai lu Tigane, une pure merveille de fantasy que j'ai bien envie de relire. Je me souviens comment j'étais accrochée à mon livre dès que je pouvais avancer ne serait-ce qu'une page de plus...

Ici je dois dire que la magie opère assez bien : on se retrouve en pleine guerre anglo-saxon/vikings mêlée de monde féerique mystérieux... J'ai dévoré la première partie et quelque peu ralenti sur la fin, j'avais un peu perdu le fil "politique" des différents clans mais j'ai quand même dans l'ensemble assez aimé ce roman. J'ai beaucoup apprécié comment l'auteur s'est parfois arrêté sur des personnages d'arrière plan pour nous dévoiler en un paragraphe leur vie et comment les événements qui se déroulaient alors allaient avoir des conséquences sur l'avenir.

Un bon roman qui me donne un peu plus envie de me plonger dans l'univers de cet auteur prolifique !!!

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 08:00

L'auteur

Maria V. Snyder est née et a grandi à Philadelphie, en Pennsylvanie. Elle a été à l'école privée pendant 12 ans avant d'étudier la météorologie à l'université de Penn State.

Une fois sa licence en poche, elle découvrit qu'elle n'avait strictement aucun don pour la prédiction du temps. Elle trouva à s'employer pour analyser la qualité de l'air, mais le travail ne la passionnait pas réellement.

C'est durant ces années là qu'elle commença à écrire. Après plusieurs nouvelles, elle signa un contrat avec Harlequin pour une trilogie à propos d'un goûteur de nourriture.

Ses hobbies sont le volley-ball et le violoncelle. Elle vit actuellement avec sa famille en Pennsylvanie. Elle s'applique aussi à terminer un master d'écriture à l'université de Seton Hill.

 

Le résumé

Inside Out ? Enfermée
Dans le monde entièrement clos où vit Trella, ce monde qu'on appelle le Cube, il n'y a ni avenir ni issue. Pas de rébellion possible sauf à finir dans la Broyeuse. Et ceux qui voudraient lui faire croire le contraire en murmurant qu'il existe une Porte, cachée quelque part dans les entrailles du Cube, sont juste d'immondes trafiquants d'espoir. D'ailleurs, elle veut le prouver. Voyageuse clandestine prête à affronter l'interdit, elle se lance alors dans la quête impossible : trouver la Porte...
Inside Out - Menacée
Trella, experte dans l'art de se dissimuler dans les tuyaux des différents étages du Cube, a trouvé et ouvert La Porte... celle qui n'était pas censée exister et n'être qu'un mythe... Cette Porte a révélé que le Cube n'était pas tout...
 

Mon avis

 

Jusqu'ici chacun de ses romans m'ont passionnée : le pouvoir du lys, Les portes du secret.Ici elle s'aventure dans la science-fiction avec brio il faut le reconnaitre. Elle crée un univers tout à fait crédible, multiplie les péripéties... Vraiment un bon moment de lecture même si parfois ca se ressent jeunesse du coup de jeunes ados seraient sans doute bien plus enthousiastes... 

Ce qui me fait un peu peur c'est que Maria V. Snyder était publiée par Harlequin dans la collection Darkiss. Depuis l'arrêt de cette collection en 2014 je ne vois pas apparaitre de nouvelles traductions de ses romans. je sens qu'il me faudra les lire en anglais ....

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 08:00

L'auteur

George R.R. Martin est surtout connu pour son immense cycle de fantasy, le Trône de fer, dont la célèbre série Game of thrones est l'adaptation, mais il est aussi l'auteur de plusieurs nouvelles et de quelques romans de science-fiction tout à fait estimables.

Le résumé

Haviland Tuf est un honnête marchand interstellaire qui apprécie les chats. A la suite d'une rencontre fortuite avec un groupe de mercenaires, il se retrouve en possession de l'Arche, un gigantesque vaisseau long de trente kilomètres abandonné mille ans plus tôt. Arme de guerre ultime créée par les éco-scientifiques de l'ancienne Terre, le vaisseau contient à son bord les technologies génétiques capables de bouleverser les écosystèmes de planètes entières... En compagnie de ses chats et des créatures nées de ses cuves de clonage, Haviland entame un long périple galactique.

Mon avis

 

Au début de ma lecture j'ai cru avoir affaire à un space opéra relevé de batailles en tout genre de beaucoup d'action mais ces batailles sont au final d'ordre philosophiques et écologiques. A bord de L'arche dont il reste le seul maître, Haviland Tuf va parcourir la galaxie et essayer d'aider à sa façon des planètes ayant des soucis divers. A sa façon étént le maître mot car bien souvent sa solution n'est pas celle souhaitée par ceux qui réclament son aide ... Mais il reste égal à lui-même et ne dévie pas de son code de conduite. Toujours entouré de ses chats, Haviland est un personnage haut en couleurs qui ne laisse pas indifférent, pas plus que les questions d'écologie soulevées par cette lecture !!!

Ne pas hésiter à ouvrir ce livre et même le placer entre les mains de jeunes lecteurs...

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 08:00

L'auteur

Philippe Auribeau est né en 1974 à Aix-en-Provence et il lui a été impossible de s’en éloigner depuis. Il est passionné par les civilisations américaines, en particulier celle des Amérindiens, et aussi grand lecteur de Shakespeare, Dumas, Beaumarchais, Rostand… et de thrillers. Il a en outre réalisé l’adaptation en jeu de rôle des Lames du Cardinal chez Sans...

Le résumé

1643. Richelieu est mort.

Mazarin préside aux affaires de la France, en proie à des conflits politiques exacerbés par le trépas de Louis XIII. Dans l’ombre, les dragons poussent leurs pions. L’Italien est seul. Ou presque. 

Car Richelieu, comme ultime présent, lui a légué son plus formidable atout : les Lames du Cardinal, une troupe de bretteurs et aventuriers qui, si souvent par le passé, ont mis les dragons en échec. Reformées autour du Comte de Clément-Lefert, les Lames se lancent sur la piste d’un trafic sans précédent de substances draconiques, susceptible de mettre à mal le trône de France…

 

Mon avis

 

J'avais lu il y a plusieurs années les Lames du Cardinal de Pevel et j'en avais gardé un bon souvenir de lecture du coup je me suis lancée avec bonheur dans ce récit. Mais si l'histoire se tient bien dans son ensemble, je n'ai pas complètement accrochée. Déjà j'avais bien oublié l'univers des Lames du Cardinal et ici on part d'office du postulat qu'on connait le monde du coup ca demande un petit temps d'adaptation... Ensuite les personnages ne m'ont pas semblé plus charismatiques que cela, je les mélangeais un peu au départ, je les oubliais ... Après c'est plein d'aventures l'ensemble est cohérent donc ca reste un bon roman de fantasy cape et d'épées mais je pense qu'on en profite bien davantage si on a les Lames du Cardinal bien en tête...

Partager cet article

Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 08:00

L'auteur

Olivier Norek, né en 1975 à Toulouse, est un écrivain et scénariste français, lieutenant à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Le résumé

ICI, PERSONNE NE VEUT PLUS DE CETTE CAPITAINE DE POLICE. LÀ-BAS, PERSONNE NE VEUT DE SON ENQUÊTE.

Mon avis

Si un collègue de travail ne m'avait pas parlé de ce livre en bien, j'aurais sans doute passé ma route en lisant le résumé... alors voici un peu plus de détails pour vous donner envie de lire les premières pages :

 

Suite à une intervention contre un dealer de drogue, Noemie Chastain est gravement blessée au visage. Au moment de reprendre son poste, ses supérieurs ne sont pas chauds pour la voir revenir et vont l'envoyer en mission loin de Paris sous prétexte de contrôler l'utilité du maintien d'une unité de police au fin fond de l'Aveyron. 

Mission qui semble bien tranquille mais lorsqu'on découvre un corps d'enfant dans un fût au milieu du lac, il va falloir plonger dans le passé pour comprendre...

 

Au final c'est un bon roman policier qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, même lorsqu'on croit avoir tout compris... Ça m'a beaucoup fait penser à Guerlédan que j'ai pu aller voir lorsqu'ils ont vidé le lac. C'est toujours poignant de voir ce passé englouti.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur n'étant pas très polar en général mais je pense que je me pencherais sur ses autres oeuvres par la suite

Partager cet article

Repost0
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 08:00

L'auteur

Terry Goodkind est un auteur prodige et un best-seller international vendu à plus de 20 millions d’exemplaires. Son cycle de L’Épée de Vérité a réussi l’exploit de rassembler tous les publics sous sa bannière. Traîtrise, aventure, intrigue, amour, tous les ingrédients sont réunis dans ce cycle pour en faire la plus grande fresque de Fantasy depuis Tolkien.

Le résumé

Pour les autres tribus, libres de cette contrainte, le Peuple-Soleil est une proie facile, puisqu’il est pacifique. On peut sans rien risquer lui voler le produit de sa chasse, piller ses réserves, enlever ses femmes et tuer ses hommes.

Tout change le jour où Rivière Sauvage et sa jeune sœur sont attaquées par des maraudeurs du Peuple-Loup. Résolue à se défendre, la prêtresse abat l’un des guerriers – le fils du chef adverse…

Assoiffés de vengeance, les Loups menacent de massacrer le peuple de Rivière Sauvage. Si elle veut sauver ses frères, elle devra faire appel au légendaire Peuple-Ciel, venu dans son monde il y a bien longtemps à bord d’étranges machines volantes…

Mon avis

J'adore cet auteur. J'ai dévoré le cycle de l'épée de vérité. J'ai même lu ses polars moi qui ne suis guère attirée par ce genre et j'ai apprécié, fallait avoir le coeur bien accroché mais c'est passé... Du coup un nouveau roman ca se refuse pas. Ca se lit bien, le personnage principal Rivière Sauvage est attachante dans son envie de réveiller son peuple, de le faire enfin réagir face à la menace du peuple-loup. 

Mais alors que Tery Goodkind nous a habitué à des gros romans pleins de rebondissements, on est ici face à un roman court et au final assez plat en terme d'action... Alors ca reste un bon moment de lecture mais j'aurais plus envie de le confier à des adolescents en découverte de SF qu'à des grands lecteurs chevronnés avides d'action...

Partager cet article

Repost0
27 mai 2020 3 27 /05 /mai /2020 08:00

Dimanche je suis partie avec des amis marcher. On a choisi un chemin de rando près de chez nous : Le tour de la Cantache :

 

 

On a fait le tour complet soit un peu plus de 12 km pour une reprise c'était un peu violent mais ca fait tellement du bien de sortir se promener !!!

 

L'étang de la Cantache est une retenue d'eau d’Ille-et-Vilaine à l'ouest de Vitré situé sur la Cantache, et à cheval sur les communes de Champeaux, Pocé-les-Bois, Montreuil-sous-Pérouse et Landavran. Il abrite de nombreuses espèces d'oiseaux et animaux aquatiques en tout genre. 

 

On est parti de la ville en bois, on a fait la petite pointe qu'on voit à l'est de la carte. Il s'agit de la partie dite du marais qui abrite une grande partie des oiseaux. Çà dormait quelque peu :

 

on est ensuite descendu jusqu'au château du Gazon dont on ne voit que la grille et l'allée joliment décorée. J'ai pas pensé à faire de photos. J'en prendrais la prochaine fois.... Cette portion de la balade du marais au château est celle où l'on est le plus proche de l'étang mais comme la végétation est totalement laissée tranquille on a du mal parfois à voir le bord de l'eau... Mais quel bonheur que cette nature !!!

puis on poursuit la ballade jusqu'au barrage avec toujours de magnifiques paysages 

Après la barrage c'est la partie plus forêt j'ai trouvé on voit l'etang de plus loin, on est entouré d'arbres. on a été d'ailleurs surpris tout au long de notre marche par le nombre d'arbres fruitiers présents (pommiers, merisiers cerisiers pour ceux qu'on a reconnu) beaucoup de conifères de toutes sortes aussi, des saules pleureurs magnifiques...

Arrivé à mi parcours à peu près, on a appris par d'autres promeneurs qu'en fait le lieu était interdit à la promenade ... et effectivement en arrivant à la voiture on a vu les feuilles A4 jaune expliquant qu'en raison des événements la zone était interdite au public jusqu'en juillet je crois. Là je trouve vraiment qu'ils exagèrent!!! On est en zone verte en Bretagne, on laisse des endroits comme le Thabor déborder de monde avec des gens étalés partout les uns sur les autres même sur les pelouses interdites au public et on refuse l'accès à des lieux tels que celui-ci qui en une superbe journée de mai bien ensolleillé a du attirer tout au plus une centaine de personnes disséminés sur le parcours entier... On a croisé relativement peu de monde, quelques cyclistes, des petits groupes de personnes dépassant rarement les 5 personnes. Tout le monde était en mouvement profitait sagement de cette merveilleuse nature. Ca me semble complètement aberrant cette interdiction... 

 

Bon en même temps cette interdiction explique p't' pourquoi c'était très peu fréquenté... allez une dernière photo pour se quitter...

 

 

Partager cet article

Repost0
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 08:00

Pour le férié du  mai in s'est offert une petite balade, un petit bol d'air. Bon on maintient les distances on évite de s'étaler sur les pelouses de toute façon elles étaient tellement remplies (même si il y avait des panneaux pelouses interdites !) que ca n'en donnait pas du tout envie...

 

Non notre but avec les amis qui m'accompagnaient était de voir la roseraie, trouver de l'inspiration pour nos jardins respectifs. Perso je regardais plus du côté couleurs, ma meilleure amie et son compagnon étaient plus focalisés parfum...

voici quelques uns de ceux qui ont retenu notre attention :

Le pacific dream que j'ai retenu pour sa couleur. Le monsieur à qui appartenait ma maison auparavant a planté plein de rosiers au jardin (j'essaierais de vous les montrer prochainement) mais je n'ai rien trouvé de cette teinte et je dois avouer que cette teinte est reposante... tout comme son nom d'ailleurs.

La vendée impériale, tout en nuances

La dioresecence, un belle teinte de mauve et beaucoup de parfum 

Mon coup de coeur la léo ferré ces teintes vives me ravissent je pense vraiment en prendre un !!!

La chacok un peu dans le même genre mais moins vive ...

La burlesque des tons bien vif adoucis par le blanc, j'aime beaucoup aussi....

Une belle promenade sous un grand soleil, un vrai régal on est également passé à la volière où on a vu de magnifiques oiseaux (faisans canaris, inséparables ....) on pourrait passer des heures à les observer....

Puis passage par le coin fermette avec les animaux de basse cour, coqs de toutes sorte, paons, oies, canards, poules... Un régal pour les yeux au point que je n'ai même pas pensé à les photographier... Ils nous ont gratifier d'un petit concours de chants de coqs très cocasses certains tenant la note bien mieux que d'autres....

 

Si jamais vous habitez la région ou êtes de passage n'hésitez pas à y faire un tour c'est un vrai régal que ce parc !!! 

 

 

Partager cet article

Repost0