Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • poet24
  • Petite fée bretonne perdue dans un monde psychédélique de passions qu'elle vous fera partager
  • Petite fée bretonne perdue dans un monde psychédélique de passions qu'elle vous fera partager

Bienvenue dans mon univers




dans ce monde fantastique qui est le mien : un brin de fils et d'aiguilles qui se perd dans les pages de vieux grimoires celtes, le tout plongé au coeurs des forêts bretonnes et t relevé d'une  généreuse pincée de bonne humeur.
Vous voilà chez la fée "Vivi"Poet !!!


Catégories

8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 08:00

L'auteur

John Anthony Flanagan, né le  à Sydney, est un romancier australien. Il a longtemps travaillé pour la publicité. Son premier roman, L'Ordre des rôdeurs, est publié en 2004. Il s'agit du premier tome de la série L'Apprenti d'Araluen, créé à l'origine pour inciter son fils à lire.

Le résumé

Will, un orphelin sans nom, rêve de devenir chevalier, pour faire honneur à son père, mort en héros au combat. Mais c'est un tout autre destin qui lui est réservé : il sera l'apprenti de Halt, un Rôdeur aux pouvoirs troublants, défenseur secret du royaume d'Araluen. Pour maintenir la paix du domaine, Will doit apprendre l'art de la dissimulation et devenir une ombre parmi les ombres. Mais il lui faut faire vite, car le seigneur déchu Morgarath menace de reprendre le pouvoir par le feu et le sang. Il deviendra par la suite un grand Rôdeur, s'occupant d'abord d'un petit fief, Seacliff, puis partagera le fief de Montrouge avec son ancien maître Halt. Il fera partie d'un nouveau groupe composé de lui, Halt et Horace, son meilleur ami, devenu un incroyable chevalier très connu sous le nom de Chevalier de la Feuille de Chêne. Sans oublier Gilan, l'ancien apprenti de Halt, devenu Rôdeur émérite et qui leur sera d'une aide précieuse.

Mon avis

Pas moins de 12 tomes pour cette saga... Un bon moment de lecture même si ca reste un peu jeunesse, c'est-à-dire assez bon enfant et sans trop de violences. Cependant l'ensemble est très cohérent et les personnages hyper attachants. On se prend vraiment dans l'histoire et le monde évoqué et c'est dur de tourner la dernière page. Je le conseille sans modération à tout jeune lecteur interessé par la fantasy et même aux plus âgés car ça se lit très bien.

NB : je conseille de lire le tome 7 avant le 5 pour rester dans la chronologie des évènements...

Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 09:38

J'utilise Livraddict depuis de nombreuses années pour savoir où j'en suis de mes livres et de mes lectures.

Tous les ans ils mettent en place des challenges en s'appuyant sur les notations données aux livres en cours d'année.

Il y a le big challenge, tous genres confondus. J'ai pas vraiment accroché aux titres du coup je me suis interessée aux baby challenge qui eux sont par genre.

Je me suis arrêtée sur deux, les autres n'ayant pas assez de titres me tentant...

petit code couleur : en noir et gras ceux déjà lus, en vert ceux que je compte lire, en orange ceux que je tenterais p't', en rouge ceux que j'ai abandonnés.

 

Baby challenge science-fiction

1.    La Horde du Contrevent, d'Alain Damasio
2.    Saga - Cantos d'Hypérion, de Dan Simmons
3.    Saga - Bone season : Saison d'os, de Samantha Shannon
4.    Battle Royale, de Koushun Takami

5.    Saga - Fondation, d'Isaac Asimov
6.    Saga - Le Cycle de Dune, de Frank Herbert
7.    Saga - Les Livres de la terre fracturée, de N. K. Jemisin
8.    Des fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes
9.    Jurassic park / Le parc Jurassique, de Michael Crichton

10.    Saga - Thursday next, de Jasper Fforde
11.    Station eleven, d'Emily St. John Mandel
12.    La Ballade de Lila K, de Blandine Le Callet
13.    22/11/63, de Stephen King

14.    Malevil, de Robert Merle
15.    L'homme qui mit fin à l'Histoire, de Ken Liu
16.    Saga - Le passage, de Justin Cronin
17.    Univers - Ender*, d'Orson Scott Card
18.    Spin, de Robert Charles Wilson
19.    Les testaments, de Margaret Atwood
20.    Saga - Ready Player, d'Ernest Cline
   
Jokers :   
1.    Seul sur Mars, d'Andy Weir
2.    La Planète des singes, de Pierre Boulle
3.    Dans la forêt, de Jean Hegland
4.    Des milliards de tapis de cheveux, d'Andreas Eschbach

5.    Le déchronologue, de Stéphane Beauverger

 

Baby challenge fantasy

 

 

 

1.    Univers - Le Royaume des Anciens*, de Robin Hobb
2.    Saga - Les archives de Roshar, de Brandon Sanderson
3.    Le Seigneur des Anneaux, de J. R. R. Tolkien
4.    Saga - Martyrs, d'Olivier Peru
5.    Saga - Kushiel, de Jacqueline Carey
6.    Saga - Fils-des-brumes, de Brandon Sanderson
7.    Les âmes croisées, de Pierre Bottero

8.    Saga - Chronique du tueur de roi, de Patrick Rothfuss
9.    Saga - Le Trône de Fer, de George R. R. Martin
10.    Les Illusions de Sav-Loar, de Manon Fargetton
11.    Saga - Rozenn, de Laëtitia Danae
12.    Saga - Récits du vieux royaume, de Jean-Philippe Jaworski
13.    Saga - Le puits des mémoires, de Gabriel Katz
14.    Saga - Les Salauds Gentilshommes, de Scott Lynch
15.    Saga - Prince captif, de C. S. Pacat
16.    Saga - Le cycle des démons, de Peter V. Brett
17.    Saga - Les bannis et les proscrits, de James Clemens
18.    
Saga - Les Portes du secret, de Maria V. Snyder

19.    Saga - L'Ange de la nuit, de Brent Weeks
20.    Elantris, de Brandon Sanderson
   
Jokers :   
1.    Les Garennes de Watership Down / Watership Down, de Richard Adams
2.    Saga - Troie, de David Gemmell

3.    Circé, de Madeline Miller
4.    Saga - Les Annales du Disque-Monde, de Terry Pratchett
5.    Saga - Warbreaker, de Brandon Sanderson

 

Comme ça au moins 15 livres à lire mais la plupart étant des sagas ca me fera bien plus au final mais ca ne me fait pas peur j'ai des pelotes à user et pour ça rien de mieux que des livre à lire tout en tricotant !!!

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 08:00

L'auteur

Elizabeth Goudge (née Elizabeth de Beauchamp Goudge le  à Wells en Angleterre et morte le ) est une romancière britannique.

Auteure de nombreux romans, de livres pour enfants et d’une vie romancée de Jésus, elle construit des histoires où se côtoient beauté et merveilleux. Ses livres sont parmi les plus vendus au Royaume-Uni et aux États-Unis des années 1930 aux années 1970.

Le résumé

Retiré dans un petit village de l’ouest de l’Angleterre, Zachary, déserteur de quinze ans qui ne supporte plus l’horreur de la vie à bord, tente d’oublier ses peurs – et de se faire oublier. C’est sur la « Colline aux Gentianes », butte surmontée d’une chapelle au-dessus du port de Torquay, où les marins ont l’habitude d’aller en pèlerinage, que le garçon rencontrera la petite Stella, douze ans, fille adoptive d’un couple de paysans. Tous deux rêvent d’une autre vie et d’autres contrées. Sur fond de guerres napoléoniennes, l’auteur se fait ici le chantre des âmes en peine, des exclus, et nous suggère en douceur que la vie est ailleurs. La Colline aux Gentianes est l’un des plus grands romans d’Elizabeth Goudge et se situe dans le droit fil des Hauts de Hurlevent.

Mon avis

Un vrai moment de pause, de poésie hors du temps, hors de notre rythme effréné, de nos soucis quotidiens.

Une auteur que j'adore et j'ai découvert lors d'un pilonnage de mon lycée. Je me souviens encore avoir vu tous ces livres par terre et m'être dit c'st pas possible de jeter tout ça!!! Alors avec une amie on a récupéré ce qu'on a pu et j'ai découvert Elizabeth Goudge.

C'est un livre dur à expliquer tant qu'il mêle les choses. On pourrait penser qu'il ne s'agit qu'une histoire d'amour entre deux enfants mais c'est tellement plus : la façon dont l'histoire semble se répéter au fil du temps, les liens familiaux qui se créent en dehors des liens du sang... 

mais c'est aussi en filigrane l'Histoire des guerres napoléoniennes entre L'Angleterre et la France, l'évocation de la Terreur, la vie sur les navires à l'époque... 

Et c'est cette écriture pleine de charme, de magie qui laisse à penser qu'il existe un monde au-delà des apparences...

 

Elle est tombée dans l'oubli t c'est bien dommage car chacun de ses livres sont un régal...

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 08:00

 

L'auteur

 

Jean-Michel Riou est diplômé de Sciences Po. Il est l'auteur de plusieurs romans historiques à succès, dont Le secret de Champollion et L'insoumise du Roi-Soleil.

 

Résumé 

Tome 1 :La journée des Dupes se prépare. Richelieu est en danger. Son ennemie ? Marie de Médicis. La mère de Louis XIII, soutenue par les puissants et le parti dévot, veut faire révoquer le conseiller du roi. Un complot de plus ? Pire. Car l'espion Antoine Petitbois, aidé de l'architecte Lemercier et de Théophraste Renaudot, découvre que la mise à l'écart du Cardinal constitue la première étape d'une menace plus grave encore. Quo ultimus exigussimus bello evadit cultorem. Cette phrase en latin est-elle la clef d'une conjuration cherchant à éliminer le souverain et à déstabiliser la couronne de France ? Et que vient faire dans cette cabale la Compagnie des Cent-Associés, chargée de coloniser le Québec ? Argent, puissance, trahisons et haines, les mobiles d'un crime d'état ne manquent pas. Une lutte sans merci s'engage, des rives sauvages du Saint-Laurent aux troubles coulisses du palais du Louvre, du Paris de tous les dangers aux mystères du château de Blois. Mais qui œuvre dans l'ombre ? Et qui l'emportera vraiment ?

Tome 2Dunkerque, 1er juillet 1658. Louis XIV, âgé de 20 ans, triomphe à la guerre. Une semaine plus tard, il est malade, terrassé par une fièvre mystérieuse. A-t-il été empoisonné ? L'espion de la couronne Antoine Petitbois mène l'enquête, et s'engage dans une course contre la montre afin de sauver le roi, dans le monde sulfureux de l'alchimie et des poisons... 

 

 

Mon avis

J'ai bien aimé ces deux livres pour ces faits historiques dont je n'avais pas connaissance. J'y ai appris vraiment en matière d'histoire.

Maintenant j'ai un peu coincé sur l'écriture. Les personnages me semblaient sans envergure, pour le personnage principal il me devenait carrément antipathique sur le premier tome à faire sans arrêt des digressions sur ce qui allait être. Le choix de présenter les évènements de façon non chronologique m'a aussi gênée par moments...

J'ai un peu hésité à ouvrir le second tome du coup mais c'est moins présent dans le second tome au final.

 

Au final je dirais que c'est intéressant point de vue historique (plus le premier tome pour mon goût) mais d'un point de vu narratif un peu moyen. A voir si sur d'autres romans de cet auteur j'aurais le même ressenti...

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 08:00

L'auteur

Titulaire d'un doctorat en fondements de l'éducation de l'Université Laval, boursière du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, Héloïse Côté effectue présentement un stage postdoctoral au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal, afin de poursuivre ses recherches sur les relations entre l'école et la culture contemporaines tout en poursuivant son travail d'écrivain.

 

Le résumé

« Il y a trois sortes de dragons. Tous crachent du venin, mais les effets varient. Le venin des colossi tue immédiatement, celui des minusi paralyse. Quant à celui des sourni, il brûle comme de l’acide… »
Celle qui parle s’appelle Deirdra. Enfant, elle a échappé de peu aux terribles créatures ; orpheline, elle a été recueillie par un maître-dragon et, dès qu’elle l’a pu, c’est ce qu’elle est devenue : une tueuse de dragons. Mal embouchée, têtue, le visage balafré, Deirdra ne possède que son épée pour terrasser l’ennemi et ses dagues pour demeurer en vie. Et quand elle en a, elle troque tout son or contre de la dragonne, cette drogue grâce à laquelle les tueurs de dragon voient leur courage décuplé, oublient leurs douleurs et supportent leur marginalité au sein de ce royaume pourri qu’est l’Austrion.
Or, c’est connu qu’on meurt jeune quand on pourchasse les monstres, et la vie peut être encore plus courte quand la soldatesque nous suspecte – à tort ! – d’avoir assassiné des devineresses, ces folles qui ont prédit à Deirdra que le bonheur serait à sa portée lorsque la quête d’Ubad, le premier tueur de dragons, serait achevée.
« Voilà une prédiction pour le moins ridicule ! » pense la tueuse, qui ne voit guère comment sortir vivante du pétrin dans lequel elle est embourbée… et ne peut croire à la venue d’un jour où il ne resterait plus de dragons à tuer !

 

Mon avis

 

Un bon roman de fantasy avec de l'action et des personnages attachants. On découvre ce monde où la menace plane sous la forme de dragons. Mais contrairement à ce qu'on pourrait songer cux qui s'attachent à affronter cette menace les tueurs de dragons sont rejetés de la société. La jeune Deirdra en a fait les frais et alors qu'elle voudrait uniquement faire son travail elle se retrouve mêlée à une vraie lutte de pouvoir entre différents seigneurs qui tous veulent la même chose régner sur ce monde...

Un monde vraiment bien pensé dans lequel on se plonge sans mal.

Un point cependant : ce livre évoque la pédophilie parfois assez explicitement donc ne pas le laisser dans les mains d'un public trop jeune...

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 08:00

L'auteur

Celine Kiernan est une auteure irlandaise de romans fantastiques pour jeunes adultes. Elle est surtout connue pour la trilogie Moorehawke. Située dans une Europe de la renaissance alternative, la trilogie combine des éléments fantastiques avec une exploration de thèmes politiques, humanitaires et philosophiques.

Le résumé

Lorsque la jeune Wynter Moorehawke revient à la cour avec son père, elle découvre un royaume plongé dans la peur, les intrigues et les chambres de torture : le roi Jonathon est devenu un tyran qui oppresse tous ceux qu’il a jadis aimé. Son fils héritier Alberon a disparu, la révolte gronde et on parle même d’une mystérieuse « machine sanglante …
Aujourd’hui, le temps est venu pour Wynter de choisir. Entre son père et ses rêves, son ami et son roi, son devoir ou son amour.

Mon avis

 

Le résumé ne concerne que le premier tome.

Dans l'ensemble je dirais que cette série est bof. Le premier tome passait même si je trouvais que c'était assez limite sur le décor au point que je me suis demandé si je n'avais pas commencé par le deuxième tome de la série tant les choses sont présentées comme allant de soi alors que c'est loin d'être le cas. Et ca empire dans les autres tomes. Les dialogues sont pleins de sous entendus incompréhensibles. On comprend mal le monde qui est présenté. 

Donc un ensemble très bancal et c'est dommage car beaucoup de points peu exploités m'ont plus comme comme les chats qui communiquent, les fantômes etc... Les personnages restent en surface aussi ca en est rageant tellement ca pourrait être bien...

 

Ca aurait vraiment mérité d'être approfondi pour être vraiment intéressant. Du coup j'aurais tndance à conseiller de passer son chemin...

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 10:03

L'auteur

Ken Follett est né à Cardiff en 1949. Diplômé en philosophie de l'University College de Londres, il travaille comme journaliste à Cardiff puis à Londres avant de se lancer dans l'écriture. En 1978, L'Arme à l'œil devient un best-seller et reçoit l'Edgar des auteurs de romans policiers d'Amérique. Ken Follett ne s'est cependant pas cantonné à un genre ni à une époque : outre ses thrillers, il a signé des fresques historiques, tels Les Piliers de la Terre, Un monde sans fin, La Chute des géants ou encore L’Hiver du monde. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues et plusieurs d'entre eux ont été portés à l'écran. Ken Follett vit aujourd'hui à Londres.

 

Le résumé

Noël 1558, le jeune Ned Willard rentre à Kingsbridge. Il découvre une ville déchirée par la haine religieuse, et se retrouve dans le camp adverse de celle qu'il voulait épouser, Margery Fitzgerald.
L'accession d'Élisabeth Ire au trône met le feu à toute l'Europe, et les complots pour destituer la jeune souveraine se multiplient. Pour déjouer ces machinations, Élisabeth constitue les premiers services secrets du pays, et Ned devient alors espion de la reine. En ces temps de grand trouble, de fanatisme et de violence, les pires ennemis ne sont pourtant pas les religions rivales : la véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance et les extrémistes.
Après Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin, Ken Follett renoue avec la magnifique fresque de Kingsbridge, qui a captivé des millions de lecteurs dans le monde entier.

 

Mon avis

 

Alors j'ai moins aimé ce tome... Moins centré sur Kingsbridge et l'Angleterre on est pris ici dans une guerre de religion européenne mais aussi dans les luttes de trône... Ça part un peu dans tous les sens en Espagne, aux Pays Bas, en France etc et du coup j'ai eu beaucoup plus de mal à suivre d'autant que je n'ai pas une visions très claire de l'Europe de cette époque si bien que sur certains passages je me contentais de lire sans essayer de faire le lien avec le reste. Pour autant ca reste interessant j'en ai appris sur le protestantisme, sur l'imprimerie de l'époque mais on est assez loin du charme qu'avaient les deux premiers volumes de la série du coup je vais attendre un peu avant de me plonger dans le dernier opus sorti dernièrement...

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 10:02

L'auteur

Ken Follett est né à Cardiff en 1949. Diplômé en philosophie de l'University College de Londres, il travaille comme journaliste à Cardiff puis à Londres avant de se lancer dans l'écriture. En 1978, L'Arme à l'œil devient un best-seller et reçoit l'Edgar des auteurs de romans policiers d'Amérique. Ken Follett ne s'est cependant pas cantonné à un genre ni à une époque : outre ses thrillers, il a signé des fresques historiques, tels Les Piliers de la Terre, Un monde sans fin, La Chute des géants ou encore L’Hiver du monde. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues et plusieurs d'entre eux ont été portés à l'écran. Ken Follett vit aujourd'hui à Londres.

 

Le résumé

Ken Follett est né à Cardiff en 1949. Diplômé en philosophie de l'University College de Londres, il travaille comme journaliste à Cardiff puis à Londres avant de se lancer dans l'écriture. En 1978, L'Arme à l'œil devient un best-seller et reçoit l'Edgar des auteurs de romans policiers d'Amérique. Ken Follett ne s'est cependant pas cantonné à un genre ni à une époque : outre ses thrillers, il a signé des fresques historiques, tels Les Piliers de la Terre, Un monde sans fin, La Chute des géants ou encore L’Hiver du monde. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues et plusieurs d'entre eux ont été portés à l'écran. Ken Follett vit aujourd'hui à Londres.

 

Mon avis 

 

J'ai vraiment adoré cette suite des piliers de la terre. On se retrouve quelques générations plus tard toujours dans la ville de Kingsbridge et on suit encore les luttes intestines entre l'église et le peuple. C'est encore l'occasion de plonger dans l'architecture de l'époque que ce soit religieux ou profane...Les personnages sont charismatiques et on suit avec plaisir leurs aventures. C'est aussi l'époque de la peste épidémie mortelle s'il en faut et qui n'est pas sans rappeller les évènements actuels...

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 09:41

L'auteur

Ken Follett est né à Cardiff en 1949. Diplômé en philosophie de l'University College de Londres, il travaille comme journaliste à Cardiff puis à Londres avant de se lancer dans l'écriture. En 1978, L'Arme à l'œil devient un best-seller et reçoit l'Edgar des auteurs de romans policiers d'Amérique. Ken Follett ne s'est cependant pas cantonné à un genre ni à une époque : outre ses thrillers, il a signé des fresques historiques, tels Les Piliers de la Terre, Un monde sans fin, La Chute des géants ou encore L’Hiver du monde. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues et plusieurs d'entre eux ont été portés à l'écran. Ken Follett vit aujourd'hui à Londres.

Le résumé

Dans l'Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.
Abandonnant le monde de l'espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une oeuvre monumentale dont l'intrigue, aux rebonds incessants, s'appuie sur un extraordinaire travail d'historien: Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au coeur de l'Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d'une superbe épopée romanesque dont il aimerait qu'elle n'ait pas de fin.

Mon avis

 

J'ai mis très longtemps à me décider à ouvrir ce livre (couverture moche, résumé qui m'inspirait pas du tout...) et même jusqu'à la dernière journée car deux collègues de travail avec qui je discute livre avaient des avis très opposés sur ce livre... mais bon j'étais décidée et j'ai donc commencé ma lecture. Et là le bonheur. Je suis entrée tout de suite dans ce roman avec ses personnages si emblématiques. Le côté religion qui me faisait si peur ne m'a finalement pas du tout rebuté, pas tel que je m'y attendais. Les personnages sont tellement vrais avec leurs bons et mauvais côtés qu'on ne peut que adhérer au récit... J'ai un peu moins aimé la partie voyage en Espagne mais alors que je lis le second tome je me rends compte qu'il y a toujours une partie où je décroche un peu pour me replonger dans la suite avec bonheur...

 

Vraiment une belle découverte et je poursuis avec le second tome en comptant bien lire aussi les deux autres tomes de cette saga... par la suite je regarderais surement l'adaptation tv qui en a été faite ...

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 08:00

L'autre jour je vous proposais comme solutions un vêtement à rayures pour se débarrasser de tous ces pelotons qui trainent... Depuis je suis passée à Ecolaines chercher du fil pour mes broderies (j'ai beau faire il en manque toujours un grrr) et en quittant la caisse on passe devant des petits bacs de récupérations d'ouvrages... L'un concerne des petits bonnets je pense pour les bouteilles Innocent (autre bon projet pour user ces restants d'ailleurs ca se passe ici), un autre pour les pieuvres prémas et dans un dernier de touts petits carrés ...

Il s'agit de l'opération tricote un sourire... Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout... Ils récoltent des carrés de 5*5 cm en tricot (seuls jersey et côtes interdits pour le reste ils prennent tout point ou tout style de fil) et avec vont reproduire des oeuvres de Monet. Ils en ont déjà fait deux : Suzanne (en expo à la médiathèque de St Hilaire du Harcouet en ce moment) et le pont sur l'étang des nymphéas :

Leur prochain projet est le tour du monde des nymphéas. Alors bien sûr pour ce tableau certaines couleurs sont demandées mais ils prennent quand même toute couleur, ils mettent surement de côté ce qui ne convient pas à ce projet pour les suivants : 

petite récolte pour l'instant mais qui vide bien mes pelotons de laine !!! bon je me foule pas trop, que du point mousse comme ça je sais plus ou moins le nombre de mailles à monter. Surtout faire un montage très souple pour éviter que la base soit trop serrée pareil pour fermer...

 

 

Partager cet article
Repost0