culture

Publié le 25 Décembre 2021

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 5 Décembre 2021

Bon le mien ne vient pas de la forêt il est en plastique mais j'ai investi dans un plus grand car je me suis rendue compte que dans une maison un sapin de 20 cm ca faisait un peu pitié loool...

Trop contente la table et la nappe de ma grand-mère paternelle sont parfait pour donner une vraie hauteur au sapin et surtout éviter le chaton et ses pattes invasives...  Une jolie branche tout là haut donne un côté statue de la liberté à ce sapin loool 

La fée Poet avait pas sorti son cerveau quand elle a acheté le sapin.... Sapin plus demande plus de décorations et surtout des décos plus imposantes que pour un sapin de 20 cm... du coup là il fait un peu vide... Vous remarquerez le sapin à gland au bas du sapin. Encore une mauvaise idée en fait c'est loin d'être à l'abri d'un Zeddicus motivé ... 

Après pleins de magasins pour trouver quelques décos dans les tons que je voulais (dur de trouver du violet/parme cette année grr) ce sapin a pas trop mauvaise allure... J'ai replié la branche qui partait en haut.... Remonté la déco à gland car à force de sauter Zeddi l'a décroché...

 

Reste à installer mes deux broderies de Noel faites en début d'année et que j'ai réussi à encadrer !!! 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 5 Juillet 2021

Après la ballade chez Dame Nature à Meslan on est allés se ressourcer au bord de l'eau ...

Ma mère nous a parlé pendant des années des roches du Diable mais on n'avait pas bien compris de quoi il s'agissait. C'était donc l'occasion de découvrir cela de plus près :

Pour la légende:

Saint Guénolé lui-même est séduit par ce site unique, creusé par l’Ellé. Il décide de s’installer dans cet amas de roches aux formes évocatrices, afin de fonder son ermitage. Certains blocs prennent une originale forme de table, d’écuelle, et de chaire à prêcher. Confort et eau à tous les étages ! Seul souci ; cet ensemble appartient au Diable. S’en suit une homérique lutte qui oblige le Diable à s’isoler de l’autre côté de l’Ellé. Après cette bataille, saint Guénolé a besoin d’un pont pour prêcher la bonne parole. Pour le construire, il conclut un pacte avec le diable. La première âme qui franchit le pont doit revenir au maître des Enfers. Mais c’est un écureuil que le saint envoie sur le parapet. Vexé, le diable s’enfonce dans l’Ellé, créant un insondable gouffre. En sautant sur les volumineuses roches garnies de mousses, en suivant le courant sur le chemin qui serpente sur la rive, vous aurez peut-être la chance de trouver ce passage dans lequel serait caché un trésor.

C'est vraiment un endroit magnifique auquel mes photos ne rendent que peu hommage. La force de l'eau qui s'écrase sur les rochers, la beauté de ces pierres qui émergent ...

mais aussi des bois magnifiques :

des falaises de granit qui semblent être des figures à reconnaitre

On a pas pu faire le grand tour par manque de temps mais je sais que j'y retournerais c'est vraiment un endroit magique et je comprends que cela ait marqué ma mère dans sa jeunesse !!

je vous quitte sur une dernière image:

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 28 Juin 2021

Deuxième partie de la promenade nature !!

Une fois passées les chèvres, on arrivait sur une zone avec des minis poneys, des ânes, des lamas mais tellement prise à les caresser je ne les ai pas pris en photo ... pas grave ce sera une bonne excuse pour y retourner...

on est ensuite passés auprès des daims et autres cervidés

On tire bien la langue pour la photo loool

Je crois qu'on les ennuie un peu mdr 

Un petit faon était né la veille et une des personnes qui s'occupait de donner le plein de légumes aux animaux ( qui semblaient d'ailleurs préférer notre pain) nous a indiqué où le voir on l'aurait surement pas repérer sinon...

Une belle autruche ensuite

puis les wallabis

Ils étaient trois dont un blanc magnifique qui s'est enfui loin des vilains paparazzis que nous sommes. Les autres nous ont tournés le dos voici la meilleure photo que j'ai obtenue...

cette photo rend pas hommage à cette "oie" qui avait un joli bec vert pale et un sacré caractère: elle nous coursait pour avoir du pain qu'elle ne mangeait pas !!!

Voilà pour mes photos on y trouve plein d'autres animaux que je n'ai pas pris en photo comme les cochons, les ânes etc... J'espère que ca donnera des envies de visites aux uns et aux autres !!! C'est vraiment sympa de pouvoir communiquer ainsi avec les animaux !!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 23 Juin 2021

Vacances rime avec détente et on a donc pris le temps de s'offrir une petite balade nature. Je suis actuellement à Plouay dans la maison d'enfance et avec mon frère, mes oncle et tante nous sommes partis tout près d'ici à Meslan. On y trouve un parc animalier  "Chez dame Nature", d'une belle superficie où on peut voir toutes sortes d'animaux et les nourrir, les caresser ...

Accueil chaleureux que ce soit humain ou animal !!!

On commence par quelques enclos à lapins mais très peu. La dame de l'accueil nous a expliqué que les visiteurs n'aiment pas voir les lapins enfermés ils avaient réduit peu à peu leur nombre. En même temps si on les lâche en liberté aucune chance de les voir une fois dans leurs terriers ... Pour un parc animalier ca perd de son attrait !

On poursuit la visite avec plusieurs zones réservées aux volatile de toutes sortes, durs à prendre en photos ils ne cessent de courir:

Ce canard était particulièrement agité il n'arrêtait pas de bouger !!

Un autre enclos :

Ce paon n'arrêtait pas de s'en aller quand on voulait le photographier puis il s'est posé majestueux sur sa souche et nous a laissé le prendre sous tous les angles !!! 

Comme vous pouvez le voir plein d'espèces différentes (j'ai pas retenu les noms par contre)

ON passe ensuite aux ovins : Les animaux savent reconnaitre les seaux de pain que l'on peut acheter à l'entrée et ils savent aussi très bien réclamer !!

Une petite bande de voraces qui voudrait nous faire croire qu'ils ne sont pas nourris lool.

On peut constater qu'une partie des animaux est tondue.

J'ai fait ma curieuse et demandé ce qu'ils faisaient ensuite de la laine tondue. A priori la personne faisant la tonte garde la blanche qui serait plus facile à traiter et leur laisse la laine noire. Ils ont ainsi des grands sacs de laine et la dame de l'accueil m'a dit qu'ils les donnaient gratuitement si quelqu'un en voulait. Dommage que je n'y connaisse rien j'aurais pu me faire mes propres pelotes loool. Mais bon ca doit être un sacré boulot que de transformer ces sacs de laine fraichement tondues en belles pelotes à tricoter...

Suite de la visite dans quelques jours 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 3 Mai 2021

Ce troisième confinement a été un peu plus dur à vivre pour moi que les précédents. Le frangin devait venir une semaine, ca a été annulé à la dernière minute du coup, ras le bol au boulot où on se bat à chaque instant entre les gens qui veulent pas mettre correctement le masque, ceux qui viennent et nous engueulent parce que des allées sont fermées à la vente directe et qu'il faut passer par le drive, le téléphone qui sonne sans arrêt pour savoir si le magasin est ouvert ou savoir quand les restrictions vont être levés comme si le président était en contact direct avec nous ... Bref beaucoup de morosité alors puisque les librairies sont ouvertes et qu'on a le droit d'y aller je suis partie avec une collègue faire un tour à Bécherel...

J'y suis déjà allée plusieurs fois et c'est toujours un plaisir de fureter dans ces maisons aménagées en librairie...

Là quand nous sommes arrivées c'était un peu tristoune, peu de librairies étaient ouvertes finalement contrairement à ce qui était notifié sur leur site commun. Ils ont tendance à ouvrir plus en fin de semaine a priori... Après vu l'affluence ca peut se comprendre, ouvrir pour une poignée de client qui se compte sur les doigts d'une main ca a de quoi décourager ...

On a fait deux librairies le matin un peu déçues par l'accueil, on avait presque l'impression de déranger ...

On avait vu qu'une des librairies ouvrait l'aprem on est donc partie pique niquer dans le jardin du presbytère au soleil et au calme 

Et on est repartie vers une première librairie ave un accueil bien plus sympathique, rien que pour ça on a tenu à acheter quelque chose ...

moisson des trois premières librairies :

puis dernière librairie où là on s'est laché !!!

On rentre, ca sent bon l'encens, dès les premiers pas on en prend plein la vue avec une étagère consacrée à Tolkien... puis d'autres étagères avec des univers bien achalandés Alice au pays des merveilles, Le petit prince, Game of thrones.... de quoi ravir les collectionneurs; bien sur on y trouve les livres d'occasion classiques, brochés ou poche mais quand on s'enfonce dans la boutique on découvre des univers de loisirs créatifs, de cuisine, de jardinage ... et au milieu de la belle vaisselle, du linge de maison etc...

Autant dire qu'on a commencé à remplir nos sacs ...

Un

 peu dommage qu'on y soit passé à la toute fin car j'aurais sans doute plus dépensé si on avait pu la voir dès le début.

 

Mais j'y referais surement un tour cet été!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 14 Décembre 2020

 

L'auteur

 

Jean-Michel Riou est diplômé de Sciences Po. Il est l'auteur de plusieurs romans historiques à succès, dont Le secret de Champollion et L'insoumise du Roi-Soleil.

 

Résumé 

Tome 1 :La journée des Dupes se prépare. Richelieu est en danger. Son ennemie ? Marie de Médicis. La mère de Louis XIII, soutenue par les puissants et le parti dévot, veut faire révoquer le conseiller du roi. Un complot de plus ? Pire. Car l'espion Antoine Petitbois, aidé de l'architecte Lemercier et de Théophraste Renaudot, découvre que la mise à l'écart du Cardinal constitue la première étape d'une menace plus grave encore. Quo ultimus exigussimus bello evadit cultorem. Cette phrase en latin est-elle la clef d'une conjuration cherchant à éliminer le souverain et à déstabiliser la couronne de France ? Et que vient faire dans cette cabale la Compagnie des Cent-Associés, chargée de coloniser le Québec ? Argent, puissance, trahisons et haines, les mobiles d'un crime d'état ne manquent pas. Une lutte sans merci s'engage, des rives sauvages du Saint-Laurent aux troubles coulisses du palais du Louvre, du Paris de tous les dangers aux mystères du château de Blois. Mais qui œuvre dans l'ombre ? Et qui l'emportera vraiment ?

Tome 2Dunkerque, 1er juillet 1658. Louis XIV, âgé de 20 ans, triomphe à la guerre. Une semaine plus tard, il est malade, terrassé par une fièvre mystérieuse. A-t-il été empoisonné ? L'espion de la couronne Antoine Petitbois mène l'enquête, et s'engage dans une course contre la montre afin de sauver le roi, dans le monde sulfureux de l'alchimie et des poisons... 

 

 

Mon avis

J'ai bien aimé ces deux livres pour ces faits historiques dont je n'avais pas connaissance. J'y ai appris vraiment en matière d'histoire.

Maintenant j'ai un peu coincé sur l'écriture. Les personnages me semblaient sans envergure, pour le personnage principal il me devenait carrément antipathique sur le premier tome à faire sans arrêt des digressions sur ce qui allait être. Le choix de présenter les évènements de façon non chronologique m'a aussi gênée par moments...

J'ai un peu hésité à ouvrir le second tome du coup mais c'est moins présent dans le second tome au final.

 

Au final je dirais que c'est intéressant point de vue historique (plus le premier tome pour mon goût) mais d'un point de vu narratif un peu moyen. A voir si sur d'autres romans de cet auteur j'aurais le même ressenti...

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 30 Novembre 2020

L'auteur

Titulaire d'un doctorat en fondements de l'éducation de l'Université Laval, boursière du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, Héloïse Côté effectue présentement un stage postdoctoral au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal, afin de poursuivre ses recherches sur les relations entre l'école et la culture contemporaines tout en poursuivant son travail d'écrivain.

 

Le résumé

« Il y a trois sortes de dragons. Tous crachent du venin, mais les effets varient. Le venin des colossi tue immédiatement, celui des minusi paralyse. Quant à celui des sourni, il brûle comme de l’acide… »
Celle qui parle s’appelle Deirdra. Enfant, elle a échappé de peu aux terribles créatures ; orpheline, elle a été recueillie par un maître-dragon et, dès qu’elle l’a pu, c’est ce qu’elle est devenue : une tueuse de dragons. Mal embouchée, têtue, le visage balafré, Deirdra ne possède que son épée pour terrasser l’ennemi et ses dagues pour demeurer en vie. Et quand elle en a, elle troque tout son or contre de la dragonne, cette drogue grâce à laquelle les tueurs de dragon voient leur courage décuplé, oublient leurs douleurs et supportent leur marginalité au sein de ce royaume pourri qu’est l’Austrion.
Or, c’est connu qu’on meurt jeune quand on pourchasse les monstres, et la vie peut être encore plus courte quand la soldatesque nous suspecte – à tort ! – d’avoir assassiné des devineresses, ces folles qui ont prédit à Deirdra que le bonheur serait à sa portée lorsque la quête d’Ubad, le premier tueur de dragons, serait achevée.
« Voilà une prédiction pour le moins ridicule ! » pense la tueuse, qui ne voit guère comment sortir vivante du pétrin dans lequel elle est embourbée… et ne peut croire à la venue d’un jour où il ne resterait plus de dragons à tuer !

 

Mon avis

 

Un bon roman de fantasy avec de l'action et des personnages attachants. On découvre ce monde où la menace plane sous la forme de dragons. Mais contrairement à ce qu'on pourrait songer cux qui s'attachent à affronter cette menace les tueurs de dragons sont rejetés de la société. La jeune Deirdra en a fait les frais et alors qu'elle voudrait uniquement faire son travail elle se retrouve mêlée à une vraie lutte de pouvoir entre différents seigneurs qui tous veulent la même chose régner sur ce monde...

Un monde vraiment bien pensé dans lequel on se plonge sans mal.

Un point cependant : ce livre évoque la pédophilie parfois assez explicitement donc ne pas le laisser dans les mains d'un public trop jeune...

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 9 Septembre 2020

L'autre jour je vous proposais comme solutions un vêtement à rayures pour se débarrasser de tous ces pelotons qui trainent... Depuis je suis passée à Ecolaines chercher du fil pour mes broderies (j'ai beau faire il en manque toujours un grrr) et en quittant la caisse on passe devant des petits bacs de récupérations d'ouvrages... L'un concerne des petits bonnets je pense pour les bouteilles Innocent (autre bon projet pour user ces restants d'ailleurs ca se passe ici), un autre pour les pieuvres prémas et dans un dernier de touts petits carrés ...

Il s'agit de l'opération tricote un sourire... Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout... Ils récoltent des carrés de 5*5 cm en tricot (seuls jersey et côtes interdits pour le reste ils prennent tout point ou tout style de fil) et avec vont reproduire des oeuvres de Monet. Ils en ont déjà fait deux : Suzanne (en expo à la médiathèque de St Hilaire du Harcouet en ce moment) et le pont sur l'étang des nymphéas :

Leur prochain projet est le tour du monde des nymphéas. Alors bien sûr pour ce tableau certaines couleurs sont demandées mais ils prennent quand même toute couleur, ils mettent surement de côté ce qui ne convient pas à ce projet pour les suivants : 

petite récolte pour l'instant mais qui vide bien mes pelotons de laine !!! bon je me foule pas trop, que du point mousse comme ça je sais plus ou moins le nombre de mailles à monter. Surtout faire un montage très souple pour éviter que la base soit trop serrée pareil pour fermer...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 9 Juillet 2020

L'auteur

Maria V. Snyder est née et a grandi à Philadelphie, en Pennsylvanie. Elle a été à l'école privée pendant 12 ans avant d'étudier la météorologie à l'université de Penn State.

Une fois sa licence en poche, elle découvrit qu'elle n'avait strictement aucun don pour la prédiction du temps. Elle trouva à s'employer pour analyser la qualité de l'air, mais le travail ne la passionnait pas réellement.

C'est durant ces années là qu'elle commença à écrire. Après plusieurs nouvelles, elle signa un contrat avec Harlequin pour une trilogie à propos d'un goûteur de nourriture.

Ses hobbies sont le volley-ball et le violoncelle. Elle vit actuellement avec sa famille en Pennsylvanie. Elle s'applique aussi à terminer un master d'écriture à l'université de Seton Hill.

 

Le résumé

Inside Out ? Enfermée
Dans le monde entièrement clos où vit Trella, ce monde qu'on appelle le Cube, il n'y a ni avenir ni issue. Pas de rébellion possible sauf à finir dans la Broyeuse. Et ceux qui voudraient lui faire croire le contraire en murmurant qu'il existe une Porte, cachée quelque part dans les entrailles du Cube, sont juste d'immondes trafiquants d'espoir. D'ailleurs, elle veut le prouver. Voyageuse clandestine prête à affronter l'interdit, elle se lance alors dans la quête impossible : trouver la Porte...
Inside Out - Menacée
Trella, experte dans l'art de se dissimuler dans les tuyaux des différents étages du Cube, a trouvé et ouvert La Porte... celle qui n'était pas censée exister et n'être qu'un mythe... Cette Porte a révélé que le Cube n'était pas tout...
 

Mon avis

 

Jusqu'ici chacun de ses romans m'ont passionnée : le pouvoir du lys, Les portes du secret.Ici elle s'aventure dans la science-fiction avec brio il faut le reconnaitre. Elle crée un univers tout à fait crédible, multiplie les péripéties... Vraiment un bon moment de lecture même si parfois ca se ressent jeunesse du coup de jeunes ados seraient sans doute bien plus enthousiastes... 

Ce qui me fait un peu peur c'est que Maria V. Snyder était publiée par Harlequin dans la collection Darkiss. Depuis l'arrêt de cette collection en 2014 je ne vois pas apparaitre de nouvelles traductions de ses romans. je sens qu'il me faudra les lire en anglais ....

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0