Publié le 25 Juin 2022

Aujourd'hui un petit gilet tiré de cette revue que j'avais acheté à Landévant lors de mes dernières vacances en mars si ma mémoire est bonne...

J'avais d'ailleurs commencé ce gilet à cette période mais avais dû m'interrompre faute de laine car rentrée sur Rennes il me manquait une pelote et nulle part où en trouver près de chez moi. Il a donc fallu que mon frère aille au centrakor de Caudan pour m'en retrouver une pelote. Et cette semaine j'ai enfin pris le temps de faire le montage et les finitions :

Il m'aura donc fallu 4 pelotes de Lisa premium Jeans de Grundl pour réaliser ce gilet en taille 68-74. J'aime pas ces indications de taille je ne sais jamais à quoi ca correspond exactement. En tout cas cette laine est un plaisir à tricoter très douce avec des effets de couleurs très léger... et es explications du catalogue très claires. D'autres modèles me font de l'oeil reste plus qu'à s'y mettre dès que possible...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #tricot

Repost0

Publié le 20 Juin 2022

L'auteur

Eric Fouassier est né en 1963. Docteur en pharmacie et docteur en droit, il est professeur d’université en région parisienne. Membre de l’Académie nationale de pharmacie, chevalier de la Légion d’Honneur, officier des palmes académiques. Il enseigne notamment l’histoire de la santé et assure les fonctions de conservateur du musée d’histoire de la pharmacie de l’université Paris-Saclay.

Auteur d’un premier roman à l’âge de 16 ans, ce n'est finalement qu’en 2000 que l'envie de sortir ses écrits de ses tiroirs s’impose à lui. Pendant cinq ans, il écume les concours de nouvelles un peu partout en France et glane au passage de nombreuses récompenses. Cette activité intense débouche en 2005 sur l’édition d'un premier recueil de nouvelles qui sera vite suivi de deux autres chez de petits éditeurs. Il publie ensuite cinq romans dont le premier, un polar contemporain intitulé Morts thématiques lui permet de remporter le prix Plume de glace en 2011.

C'est en définitive une belle rencontre avec Isabelle Laffont qui lui permet d’élargir son lectorat. Cette grande dame de l'édition lui ouvre avec une générosité et un enthousiasme communicatifs les portes des éditions Jean-Claude Lattès en 2017. Aujourd'hui, Isabelle Laffont est devenue son agent littéraire et la belle aventure continue aux éditions Albin Michel ! C'est en effet grâce au premier roman publié dans cette maison, Le bureau des affaires occultes, que Eric Fouassier décroche son premier best-seller couronné, entre autres, par le prix Maison de la presse en 2021, et qu’il se fait connaître du grand public comme un auteur phare du roman policier historique.

Le résumé

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.
Valentin Verne, jeune inspecteur du service des mœurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime.
Car la science qui progresse, mêlée à l’ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l’irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.
Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d’un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ?
Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ?
Qui est le chasseur, qui est le gibier ?

Dans la lignée des grands détectives de l’Histoire, de Vidocq à Lecoq en passant par Nicolas le Floch, un nouveau héros est né.

Mon avis

 

Je me suis laissée tentée par ces couvertures un peu gothiques ambiance victorienne... et je n'ai pas été déçue même si je m'attendais à une ambiance plus sombre et oppressante. Le personnage principal est assez attachant, de plus en plus au fur et à mesure qu'on découvre son passé. La mise en scène de ce passé est d'ailleurs très bien mise en place narrativement parlant j'ai beaucoup apprécié. Puis cette plongée dans le Paris du dix-neuvième où tant de choses sont bouleversées par les découvertes scientifiques qui s'enchaînent. Et puis on rencontre du beau monde au fil de ses pages : Vidocq, Théophile Gautier pour n'en citer que quelques-uns. 

 

Très bon moment de lecture donc puisque j'ai enchainé les deux livres sur la semaine... A recommander sans hésiter

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #litterature

Repost0

Publié le 19 Juin 2022

Ca y est il pleut après ces deux grosses journées de fortes chaleurs on peut dire que cela fait un bien fou !!!

Je vous présente aujourd'hui une petite brassière faite en pingorex baby à partir d'un catalogue vintage que j'avais trouvé à emmaus. Je suis pas totalement fan, j'ai des modèles plus simples du même genre et qui rendent mieux je trouve...

Hier je suis allée faire quelques courses et devinez quoi? Ben oui j'ai craqué pour de la laine !!

Bon ca reste encore à peu près raisonnable... et puis il y avait ces fiches explicatives je suis bien tentée par ce bonnet... 

On avait envisagé un vide-greniers mais la pluie tombe drue je crois qu'on va pas sortir... 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #tricot

Repost0

Publié le 18 Juin 2022

C'est parti pour deux semaines de vacances et je dois avouer que là j'en avais bien besoin. Le vendredi 10 juin j'ai voulu attraper un truc sur mon siège passager en me penchant par-dessus le siège conducteur et j'ai du mal étiré ma jambe gauche j'ai une énorme douleur qui est venue direct dans le mollet. Evidemment j'allais bosser !! Autant vous dire que la journée fut très longue debout à l'accueil. C'est très certainement une déchirure musculaire ca m'est déjà arrivé en avril mais faut que je fasse une échographie pour confirmer ça... 

en attendant je repose au maximum ma jambe mais bon au boulot c'est pas forcément évident à tout moment... Donc les vacances sont vraiment bienvenues !!!

 

Pas de photos pour ce matin pourtant j'ai plein de tricot à vous montrer mais je trouve pas mon cable usb loool... 

Le programme pour les vacances va être surtout tricot (plein de laines à évacuer chez le frangin, même si je sais que je ne résisterais pas si j'en vois de belles à acheter) broderie si j'y arrive j'ai pris le SAL ABC breton avec moi mais j'ai du mal à broder ici en général... 

et puis je vais essayer d'aider mon frère au jardin si le temps veut bien quelque peu se radoucir ...

 

Allez à demain pour quelques photos (j'aurais bien retrouvé un cable d'ici là mdr)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Repost0

Publié le 15 Juin 2022

Mes pauvres personnages voilà longtemps que je les ai laissés sans têtes .... et pourtant elles sont brodées depuis un bon moment lool mais bon on va rattraper ça :

Bon rester tête nue c'est pas trop cool alors on enchaîne :  

Les voici donc chapeautés mes deux petits lutins... J'ai donc enchainé sur le personnage qui les suit de près... Mais ca sera pour un autre jour ... 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #Nimué

Repost0

Publié le 13 Juin 2022

L'auteur

Auteur à succès aux Pays-Bas, Simone van der Vlugt a publié plusieurs romans historiques, dont Bleu de Delft (Philippe Rey, 2018), Neige rouge (Philippe Rey, 2019), La Maîtresse du peintre (Philippe Rey, 2020) et La Fabrique (Philippe Rey, 2021). Elle a reçu de nombreuses récompenses, notamment le prestigieux Prix du Livre de l’année.

Le résumé

Un jour de juillet 1650, Geertje Dircx est arrêtée par la ville d'Amsterdam, poussée de force dans une voiture et conduite à la Spinhuis de Gouda, maison de correction pour femmes où elle restera enfermée douze ans. À l'origine de cette arrestation aussi brutale qu'inattendue, Rembrandt van Rijn, l'amant de Geertje. Jugée par contumace, elle revient depuis sa cellule sur les années qui ont précédé son arrestation et sur son idylle avec le célèbre peintre.
De milieu modeste, veuve à tout juste trente ans, Geertje entre au service de Rembrandt en tant que nourrice de son fils Titus. La femme du peintre, Saskia van Uylenburgh est alors alitée, souffrant selon toutes les apparences de la tuberculose, maladie dont elle ne se remettra pas. La mort de cette dernière laisse Geertje maîtresse de maison. La cohabitation laisse très vite place à l'amour, Rembrandt trouvant paix et réconfort dans les bras de la nourrice. Les deux amants vivent ainsi durant plusieurs années une liaison scandaleuse, hors mariage. Mais les belles choses ont une fin, dit-on, et Geertje en fera la douloureuse expérience avec l'arrivée de Hendrickje Stoffels dans la maisonnée, dont le charme éblouit Rembrandt...
S'appuyant sur des documents historiques et des sources sérieuses, La maîtresse du peintre redonne voix à Geertje Dircx, injustement désignée par l'histoire comme une profiteuse et une déséquilibrée. À l'encontre de l'image répandue d'un artiste visionnaire et intouchable, Simone van der Vlugt dresse de Rembrandt le portrait d'un homme sombre et manipulateur.
Un roman formidable et puissant qui redonne sa place à une femme réduite au silence car jugée trop gênante.

Mon avis

J'ai beaucoup apprécié ce roman qui nous plonge dans les Pays-Bas du XVIIème siècle. Je ne connais pas particulièrement l'œuvre de Rembrandt, ce livre a été l'occasion de m'y intéresser. L'auteur s'est appuyée sur des sources historiques pour appuyer son récit si bien qu'on plonge réellement dans cette histoire se laissant happée dans l'histoire de Geertje. On découvre la vie des femmes à l'époque, les moeurs d'une société très rigide par certains côtés... 

C'est pas un roman très long mais il reste bien en mémoire.... 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #litterature

Repost0

Publié le 12 Juin 2022

Lundi dernier comme c'était férié et que je ne travaillais pas, des amis m'ont proposé de les accompagner à Cancale et j'ai accepté avec plaisir d'autant que je n'y étais encore jamais allée...

Le temps était couvert mais le soleil faisait tout de même de belles apparitions. On pouvait même voir le Mont Saint Michel au fond

La mer était superbe ca donnait envie de se baigner ce que certains n'ont pas hésité à faire !! Elle devait pourtant pas être bien chaude ...

Un cygne s'était égaré dans ces eaux tout tranquille ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #culture

Repost0

Publié le 11 Juin 2022

 

Etape délicate que les perles quand on n'y ai pas habitué. IL faut de la patience en plus c'est long à faire mais le résultat en vaut la peine !!

Allez il m'en reste encore à mettre à bientôt pour la suite !!

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #creades

Repost0

Publié le 8 Juin 2022

Et la bretonne au parapluie a rejoint le breton au parapluie et c'est de circonstance en cette période où la pluie joue à cache cache avec le soleil...

PLus que trois étapes et cette aventure s'arrête... Cette broderie me faisait de l'oeil depuis longtemps mais je me disais que ce serait long à faire mais avec ce sal ca parait tout simple et super rapide ... 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #sal abc breton

Repost0

Publié le 4 Juin 2022

 

Comme je le disais j'ai laissé de côté la grille mystère de Nimué pour reprendre le SAL :

 

J'ai terminé mon petit breton au parapluie et fait le Q. Me reste à finir sa compagne et le R qui suit... C'est en bonne voie surement fini pour ce week-end je pense !!

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par poet24

Publié dans #sal abc breton

Repost0